Le bulletin météo des valeurs – Tornos

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !
image_pdf
4.8/5 - (5 votes)

Confronté à une situation économique difficile, le Chief Executive Officer de Tornos, Michael Hauser, a décidé en 2016 de remobiliser les 750 collaborateurs autour d’une identité commune qui soutienne la stratégie d’entreprise et renforce la collaboration.

C’est à ce titre que 6 valeurs ont été sélectionnées : 3 valeurs en soutien de la stratégie d’entreprise (agilité, ouverture et audace) et 3 valeurs pour renforcer et optimiser la collaboration (confiance, partage et valorisation).

Croire qu’il suffit de communiquer les valeurs pour que les équipes se les approprient au quotidien est une douce illusion. C’est pourquoi Tornos a instauré une pratique, intitulée « le bulletin météo des valeurs », dans le but de responsabiliser les équipes sur l’identification d’actions qui permettent de faciliter leur appropriation.

Présentation :

Tous les trimestres, les équipes se réunissent pendant environ 1 heure afin de faire le point sur le niveau d’incarnation des 6 valeurs à l’échelle de leur service. Si l’entreprise a décidé de réaliser cette météo au minimum quatre fois par an, rien n’empêche les équipes qui le souhaitent de se réunir plus régulièrement.

Chaque valeur a été déclinée en une « idée force » de manière à lui donner un sens commun et éviter les risques d’interprétation individuelle. La météo se fait par conséquent davantage sur l’idée force (« célébrer nos succès et apprendre de nos erreurs ») que sur la valeur (valorisation).

Pour faciliter l’appropriation de ce rituel par tous les membres de l’équipe, chaque réunion est animée par un collaborateur différent. Le bulletin météo des valeurs se déroule en plusieurs étapes :

1 – Pour chacune des valeurs, les collaborateurs sont invités à exprimer leur avis sur la base de quatre pictogrammes météo (orage, pluie, nuage, soleil). La déclaration se fait à main levée et l’animateur reporte le nombre de votes sur un tableau prévu à cet effet. Le groupe décide ensuite d’indiquer la « météo moyenne » pour chacune des valeurs, au regard des déclarations individuelles.

2- Les personnes qui déclarent une météo « orage » ou « pluie » peuvent alors expliquer les raisons de leur choix. Les autres membres de l’équipe peuvent, s’ils le souhaitent, réagir et faire part de leurs points de vue sur ce qu’ont évoqué leurs collègues.

3 – L’animateur demande alors aux collaborateurs de proposer une action qui pourrait permettre d’améliorer la situation. Cette suggestion est ensuite débattue en groupe. Si elle est retenue, l’action est mentionnée sur le tableau avec une échéance ainsi que le nom du « garant » (un collaborateur de l’équipe) qui s’engage à la mettre en œuvre.

4 – L’état d’avancement ou la réalisation de l’action sera évoquée lors de la réunion suivante.

Exemple de restitution d'un "bulletin météo des valeurs"

Réalisé principalement entre les membres d’une équipe, le bulletin météo des valeurs peut également être effectué entre plusieurs équipes afin d’identifier des actions communes d’amélioration de la collaboration.

Bénéfices :

L’animation des bulletins météo est devenue un moment privilégié d’échange et de partage autour de l’identité de l’entreprise et a permis d’évoquer des difficultés qui sont davantage de l’ordre de « l’être ensemble » que du « faire ensemble », ce qui était rarement évoqué au préalable, toute l’attention étant portée sur la productivité.

Outre le fait que cette démarche a permis de libérer la parole et d’exprimer ce qui ne l’était pas auparavant, l’incitation à proposer des actions a permis de responsabiliser les équipes sur les conditions d’amélioration de leur collaboration et d’expérimenter de nouvelles pratiques collaboratives.

Pourquoi ça marche ? Les niveaux logiques

Selon Roberts Dilts, consultant américain tranvaillant dans le domaine de la Programmation Neuro Linguistique, l’être humain est psychologiquement structuré en niveaux logiques qui influent les uns sur les autres de manière hiérarchique.

Cette segmentation permet d’identifier le niveau sur lequel il convient d’agir pour résoudre une difficulté, que ce soit pour une personne ou pour une entreprise. C’est à ce titre qu’il a formalisé le modèle des niveaux logiques, également intitulé la « pyramide de Dilts ».

Selon ce modèle, la solution se trouve au niveau supérieur du niveau où se trouve le problème. En d’autres termes, l’évolution de l’état d’esprit (valeurs, croyances) suppose d’agir au niveau de l’identité. C’est la raison pour laquelle Tornos a décidé de faire évoluer les modes de collaboration en agissant sur le niveau 2 « l’identité », de manière à influer sur le niveau 3 « valeurs, croyances » et non sur les niveaux 4 et 5 comme ont coutume de faire les entreprises qui croient encore qu’il suffit de concevoir des référentiels de compétences et de comportements pour que par magie tous les salariés modifient leurs attitudes.

La conduite d’un projet d’innovation managériale nécessite d’intervenir en premier lieu sur les 3 premiers niveaux de manière à donner du sens et clarifier ce que l’entreprise attend en termes d’engagement. Une fois la mission, l’identité et les valeurs formalisées (en veillant à ce que ces niveaux soient en cohérence entre eux, bien sur), l’entreprise peut commencer à agir les niveaux 4 et 5 de manière à aligner progressivement les capacités et les comportements aux niveaux supérieurs.

Pour que ces valeurs soient progressivement appropriées, Michael Hauser et ses managers ont considéré que les équipes étaient les mieux placées pour savoir ce qu’elles pouvaient mettre en oeuvre pour aligner progressivement les modes de collaboration à l’identité de l’entreprise. C’est la raison pour laquelle cette entreprise a décidé d’instaurer des feedbacks collectifs périodiques par le biais d’une démarche intitulée « le bulletin météo des valeurs ».

Autoriser et inviter les équipes à évaluer périodiquement le niveau d’incarnation de chaque valeur permet de les responsabiliser sur l’adoption et l’ancrage de nouveaux modes de collaboration.

Vous apprécierez aussi :

Découvrez d'autres pratiques managériales innovantes dans notre livre
Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page