Quand les dirigeants s’inspirent de leurs jeunes collaborateurs (le Comex Digital Natives) – Havas Group

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !
image_print
5/5 - (4 votes)

Parce que le groupe Havas évolue dans un environnement où se côtoient les géants de la communication et du Web, il doit sans cesse se réinventer pour se différencier de ses concurrents. L’imagination de nouvelles offres qui surprennent et enchantent le client est devenue un atout majeur. Les dirigeants, à qui l’on confie habituellement cette responsabilité, sont-ils les mieux placés pour cela ? Rien n’est moins sûr.

Et si ceux qui décident pouvaient bénéficier du regard et des idées de ceux qui incarnent mieux l’époque à laquelle nous vivons, à savoir les jeunes collaborateurs qui s’approprient rapidement et facilement les nouvelles habitudes de vie, les nouvelles technologies, qui pensent et se comportent comme les créateurs des startup qui malmènent les grands groupes ?

Soucieux de connaître le niveau de satisfaction de leurs jeunes collaborateurs, le groupe Havas a diligenté une étude sur le sujet et découvert une forte envie de la part de cette nouvelle génération de s’impliquer plus activement dans l’avenir de l’entreprise et de participer aux décisions stratégiques. Ces jeunes collaborateurs se déclarent par ailleurs parfois frustrés par le filtre hiérarchique des grands groupes.

Suite à ces deux constats et compte tenu de la nécessité de devenir plus innovant, plus disruptif, sur un marché du plus en plus V.U.C.A. (Volatile, Incertain, Complexe et Ambigu), la direction du groupe Havas a décidé d’instaurer en 2015 un « Comex Digital Native » composé de 35 jeunes collaborateurs chargés de bousculer les modes de pensée, d’éprouver et challenger certains projets et de proposer de nouvelles offres « disruptives ».

Présentation :

Le Comex Digital Native (C.D.N.) est composé de 35 collaborateurs âgés de moins de 30 ans, issus de tous les métiers du groupe (juridique, média, digital, finance, ressources humaines…) dont les candidatures ont été proposées par les managers, sachant que les collaborateurs ont toute latitude pour accepter ou refuser cette proposition.

Pilotés, au sein du Comex, par Stéphane Guerry, Président de Havas Sport & Entertainment et P.D.G. d’Arena Media, ces 35 collaborateurs, réunis sur une durée de 9 mois, ont 2 principales missions :

  • Faire part de leurs points de vue, éprouver et challenger des projets initiés par les dirigeants
  • Se réunir en sous-groupes de 3 à 4 personnes afin de proposer des offres disruptives en réponse à la question « Si vous étiez concurrent d’Havas Média et que vous souhaiteriez nous faire sauter, que feriez-vous ? ». Chaque groupe est accompagné par un sponsor du Comex et rencontre régulièrement Stéphane Guerry qui les aide à avancer sur leurs projets.

En dehors des rencontres en sous-groupes sur la proposition de l’offre disruptive, les membres du Comex Digital Natives se réunissent en plénière chaque mois afin d’échanger sur les points suivants :

Une première partie, intitulée PARTAGE, dont la durée est de plus ou moins 20 minutes, a pour but de permettre aux jeunes collaborateurs de prendre connaissance d’informations sur la vie du groupe, telles que les données commerciales (ventes, marges…), les évolutions des offres, les évènements internes ou externes ou encore les changements d’organisation. L’information est essentiellement descendante.

Une deuxième partie, intitulée FEEDBACK, dont la durée est d’environ 30 minutes, permet aux dirigeants ou aux patrons de Business Unit qui le souhaitent de bénéficier du regard des membres du C.D.N. sur un nouveau projet ou une nouvelle offre. Suite à la présentation, les membres sont invités à formuler leurs remarques, leurs critiques (constructives et bienveillantes) ainsi que leurs suggestions ou idées. Ce temps permet aux responsables hiérarchiques de pouvoir identifier des opportunités d’amélioration ou d’évolution de leur projet.

Une troisième partie, intitulée BUZZ, d’une durée d’à peu près 10 minutes, est consacrée au partage de « buzz » qu’ils ont aimé ou détesté dans le secteur de la communication. Cela peut être une publicité, une vidéo, une nouvelle offre ou une campagne publicitaire atypique. Le but de cette séquence est de s’autoriser à échanger sur un sujet décalé et qui sort de l’ordinaire, de manière à percevoir si cela pourrait être une source d’inspiration et avoir un impact positif ou négatif sur l’offre proposée par le groupe Havas. Aucun cadre n’est donné sur le choix du buzz car cette séquence se veut volontairement iconoclaste.

Une quatrième et dernière partie, intitulée DISRUPT, permet de faire le point sur le travail en sous-groupe sur l’offre disruptive : chaque équipe, accompagnée de son sponsor, présente le niveau d’avancement de son projet à des représentants du Comex pendant environ 15 minutes.

A l’issue des 9 mois, chaque groupe, avec l’aide de son sponsor, présente son projet au Comex Havas Media Group. Certains projets seront mis en œuvre, d’autres non, sachant qu’il arrive que les auteurs des idées se voient confier la réalisation de leurs projets en mode intrapreunarial.

Bénéfices :

L’autorisation donnée au Comex Digital Natives de bousculer les codes a permis de maintenir la dynamique d’innovation et d’insuffler une nouvelle énergie au niveau stratégique, ouvert de nouvelles perspectives et facilité l’appropriation de nouveaux modes de pensée, mieux alignées avec l’environnement actuel et futur. Au fond, ce dispositif a permis d’oser imaginer de nouvelles offres qui permettent au groupe de se différencier de ses concurrents.

Cinq projets ont vu le jour depuis la création du Comex Digital Natives, telle que la conception d’une plateforme collaborative d’un événement médiatique qui permet à des voisins de se rencontrer autour d’évènements sportifs.

Grace au temps dédié aux « Feedback » des réunions mensuelles du C.D.N., les dirigeants qui le souhaitent ont la possibilité de pouvoir bénéficier d’un regard critique de la part de collaborateurs autorisés à exprimer librement leurs avis et suggestions, ce qui peut s’avérer plus difficile dans le cadre d’une relation hiérarchique traditionnelle (pour le responsable hiérarchique, la crainte de voir son autorité contestée ou de perdre en crédibilité et pour les collaborateurs, celle d’être mal vus ou sanctionnés).

Pour les jeunes collaborateurs, le fait d’être proche de la direction et de partager avec les dirigeants est extrêmement valorisant et favorise la confiance. L’expérience vécue durant ces 9 mois renforce l’estime de soi, l’assertivité, permet de prendre de la hauteur par rapport à son quotidien et d’accéder aux spécificités des réflexions stratégiques et pourquoi pas, pour certains, de se préparer à évoluer vers de nouvelles responsabilités.

Issus des différents métiers, les jeunes collaborateurs accèdent à une vision plus globale du groupe Havas, créent de nouveaux liens, ce qui permet de favoriser la transversalité au sein de l’entreprise.

Pour les dirigeants, le Comex Digital Natives permet d’identifier de nouveaux talents, notamment ceux qui n’ont pas pour habitude de se mettre en avant.

Participer au Comex Digital Natives peut ainsi représenter pour ceux qui le souhaitent une véritable opportunité de se faire remarquer et offrir de nouvelles perspectives d’évolution professionnelle.

Vous apprécierez aussi :

Découvrez d'autres pratiques managériales innovantes dans notre livre
Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page