Quand le PDG discute tous les 2 mois en toute transparence avec les salariés – Mars

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !
image_print
4.8/5 - (10 votes)

« Ils feraient bien de nous écouter à la Direction au lieu de rester dans leurs bureaux« , « Il parait qu’il va y avoir une réorganisation, t’es au courant ?« . Qui n’a pas été témoin de ce genre de propos dans les entreprises ? Paradoxal lorsque l’on voit placardées sur les murs des valeurs telles que la proximité, la transparence, la collaboration, le partage… Rédiger et communiquer des valeurs ne suffit pas. Il faut les décliner en pratiques et en comportements concrets pour qu’elles deviennent l’ADN de l’entreprise.

Chez Mars, 4ème acteur mondial de l’alimentaire américaine, entreprise familiale non cotée de 70.000 personnes dans le Monde (1.200 en France), les 5 valeurs, ne sont pas qu’une « marque employeur » ou une intention, mais bel et bien des principes « qui dictent nos décisions » et guide nos actes, témoigne Thierry Gaillard, PDG de Mars France depuis 2009.

Par exemple, le principe « Mutualité » est concrétisé par une forte relation de proximité  entre tous les associés (c’est ainsi que sont désignés les salariés), quels que soient les statuts. Cette relation, basée sur l’authenticité et le partage, se manifeste, entre autre, de 2 manières :

1 – Des réunions « Ca se discute » :

Toutes les 6 semaines, les quelques mille salariés de l’usine Mars Chocolat de Haguenau sont invités à participer à une réunion de 30 minutes, sur leur temps de travail, au cours de laquelle ils peuvent poser au PDG à à l’équipe dirigeante toutes les questions qu’ils veulent, sans « aucun tabou, hormis des questions qui mettent individuellement au cause des personnes » précise Thierry Gaillard. Ces questions peuvent être posées par oral mais également parvenir par écrit (mail ou courrier).

Cette session intitulée « Ca se discute » draine à chaque fois entre 100 et 120 personnes.

2 – Une équipe dirigeante qui travaille dans les mêmes conditions que les salariés

Thierry Gaillard travaille, avec son Comité de Direction, au mileu de l’immense open space où sont réunis pas moins de 200 collaborateurs, dans les même conditions logistiques, sans différenciation « statutaire ». Aucune salle dédiée à la  direction, ni restaurant d’entreprise spécifique à l’équipe dirigeante, pas de place de parking attitrée selon les statuts, tous les associés sont logés à la même enseigne (le PDG pointe comme tout le monde).

Rien d’étonnant à ce que les salariés qui répondent à l’enquête annuelle du « Great Place to Work » estiment à 87% que l’encadrement est accessible est ouvert au dialogue »

Idée force : Organiser périodiquement des échanges entre dirigeants et salariés pour soutenir la proximité, la transparence et l’honnêteté, valeurs et attentes de plus en plus émergentes au sein des entreprises

Découvrez une pratique similaire – EBay 

Pour en savoir plus sur les pratiques managériales de Mars, cliquez ICI

 

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

1 réflexion sur “Quand le PDG discute tous les 2 mois en toute transparence avec les salariés – Mars”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page