Quand les salariés co-construisent le budget de l’entreprise

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !
image_print
5/5 - (1 vote)

L’exercice budgétaire est bien souvent un exercice difficile. Après avoir recensé tous les besoins, les personnes en charge de la définition du budget d’une entreprise portent la lourde responsabilité de procéder à des arbitrages qui ne sont pas toujours bien perçus.

Mais que se passerait-il si ces choix n’étaient plus l’apanage de quelques experts mais le fruit d’uns réflexion collaborative ? Seraient-ils différents ? Seraient-ils mieux plus pertinents ? Mieux vécus ?

C’est dans cet état d’esprit qu’Emery Jacquillat, Président Directeur Général de Camif Matelsom, société française d’environ 50 salariés, spécialisée dans la vente de produits et d’accessoires de literie, a décidé de confier la définition du budget 2016 de son entreprise aux collaborateurs.

Après avoir été accompagné sur la dimension stratégique, formés aux méthodes d’élaboration budgétaire, les collaborateurs volontaires se sont rapprochés des différentes fonctions de l’entreprise afin de co-construire le budget global.

Outre le fait que cette démarche est sans conteste innovante, cette expérience a été riche d’enseignements.

Tout d’abord, elle a permis aux salariés d’avoir une appréhension et une compréhension globale des enjeux et des métiers. Le fait de rencontrer les différents acteurs de l’entreprise à en outre eu pour effet de renforcer les liens entre collaborateurs qui ne se connaissaient pas vraiment.

D’après son P.D.G. le budget a été construit en fonction des remontées du terrain. Le fait de s’adresser directement aux personnes concernées a eu pour effet d’éviter de tomber dans le travers de certains arbitrages dont les motifs sont parfois abscons.

Toujours d’après Emery Jacquillat, associer au même moment des personnes de métiers, d’expériences et de visions différentes a aboutit à des choix qui n’auraient certainement pas été les mêmes lorsque le budget était élaboré en « silos ». A titre d’exemple, les budgets habituellement attribués à la publicité télévisuelle ont été réalloués sur le développement de la stratégie digitale,  pour être davantage en cohérence avec le monde actuel.

L’équipe en charge de la co-construction du budget a été invitée à le présenter à l’entreprise ainsi qu’au comité stratégique.

Suite à cette expérience, l’exercice budgétaire n’est plus un procédé opaque et incompréhensible. Les salariés ont compris les difficultés de faire un budget et se sentent davantage concernés par la dimension financière.

Enfin, cette nouvelle pratique managériale a eu pour effet de renforcer la confiance et l’engagement. Voici une belle expérience « d’intelligence collective ».

Retrouvez le témoignage d’Emery Jacquillat qui a fait remporté à Camif Matelsom le prix de l’entreprise collaborative 2016

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page