Quand l’entreprise récompense les départs en vacances – Evernote

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !
image_pdf
4/5 - (1 vote)

Selon un sondage OpinionWay du mois d’avril 2012, 1/4 des Français affirme ne pas décrocher complètement et continuer à travailler pendant leurs vacances et les week-end (consultation quotidienne des mails). Pour 20% des sondés, travailler pendant les vacances constitue même un « plaisir ».

Toujours selon cette étude, la durée moyenne des congés est à présent de 1 à 2 semaines (respectivement 30% et 43% des sondés). Le passage aux 35 heures a modifié le comportement des salariés qui préfèrent cumuler des petites interruptions que de s’accord un vrai temps de repos.

Rien d’étonnant à ce que ces salariés se déclarent stressés puisqu’ils ne s’accordent pas de temps de repos. A qui la faute ? l’entreprise ? Le salarié ?

Au-delà de la fatigue et du risque de burn-out, il importe que les salariés puissent recharger les batteries pour être performant dans la durée.

Evernote l’a bien compris. Cette jeune start-up américaines, spécialiste d’applications de prise de notes, a récemment décidé d’attribuer 1.000 $ à ses collaborateurs qui prennent de « vraies vacances » 1 fois par an, parce que, selon son dirigeant, ça « recharge le cerveau ».

Idée force : Obligez vos salariés à se reposer « vraiment »

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page