Quand les salariés jouent au « Vie ma vie » – Center Parcs

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !
image_print
2.5/5 - (2 votes)

Comment renforcer la culture d’entreprise et la vision globale au sein d’entreprises dont l’organisation est structurée par métiers où les collaborateurs n’ont de fait qu’une vision parcellaire de l’entreprise ? Comment créer du lien entre collaborateurs de fonctions différentes qui ne sont jamais amenés à se rencontrer ? Comment sensibiliser les salariés sur les impacts que peuvent avoir leurs décisions sur d’autres branches d’activité ? 

Au fond, comment amener une entreprise qui grandit à ne pas tomber dans le piège du cloisonnement et à conserver une dynamique collaborative tout en évitant de remettre en cause son organisation ?

Pour faire connaitre et valoriser ses métiers et renforcer le sentiment d’appartenance, Center Parcs a mis en place un programme baptisé « Job rotation » afin de permettre à une centaine de collaborateurs volontaires, deux fois par an, d’exercer pendant une journée un autre métier que le sien.

Ainsi une employée de restauration peut devenir animatrice pour enfants, un cuisinier peut découvrir le métier de maitre nageur ou encore une responsable des relations clients peut préparer des pizzas en étant accompagné par un parrain, fier de présenter son métier durant toute une journée.

Environ 10% des 2.300 salariés, tous volontaires, ont pu bénéficier de ce programme et, selon plusieurs témoignages, outre le fait de découvrir un autre métier, ce dispositif permet également de prendre en compte les conséquences que pourraient avoir de nouvelles décisions sur les métiers concernés. Par exemple, lorsque la responsable des relations clients organise une opération promotionnelle, telle qu’un plat enfant offert pour un menu adulte », elle sait quel surcroit de travail cela va générer pour le personnel de cuisine.

Ce type de dispositif est également utilisé dans d’autres enseignes pour permettre à des collaborateurs qui voudraient changer de métier au sein de l’entreprise de le « vivre » durant quelques heures et ainsi se faire une idée plus précise de la pertinence et des conséquences de son projet professionnel.

Idée d’innovation managériale : permettre à des collaborateurs, sur une durée limitée, de vivre un autre métier que le sien pour renforcer sa visions globale de l’entreprise

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page